Nouveau mouvement de gréve dans les Asturies     
 
 Le Monde.     Páginas: 1. Párrafos: 5. 

NOUVEAU MOUVEMENT DE GRÉVE DANS LES ASTURIES

Un nouveau mouvement de gréve a éclaté lundi dans le bas-sin houiller des Asturies, qui avait deja été paralysé pendant le mois de janvier.

Cinq mille mineurs de l´entre-prise nationale Hunosa ne se sont pas rendus á leur travail lundi. US obéissent á un appel lancé la semaine derniére par les commis-sions ouvriéres, qui ont distribué des tracts invitant les ouvriers á cesser le ´ tía valí pendant Qua-rante-huit heures. lis protestent contre la decisión des dirígeants de Hunosa de ne pas réembau-cher dix mineurs licencies á la suite des gréves de janvier.

D´autres mouvements de gréve ont éclaté lundi dans diverses régions d´Espagne. A Tarragone, l´entreprise franeaise Campenon-Bernard, chargée de la construc-tion de la céntrale nucléaire de Vandeüos, a congédié ses quatre cents ouvriers. Ceux-ci étaient en gréve depuls plusieurs jours pour obtenir une augmentatíon des sa-laires.

A Tarrasa, prés de Barcelone, des heurts se sont produits entre la pólice et un millier d´ouvriers qui avaient organisé une manífes-tation. Plusieurs policiers auraient été blessés et de nombreuses ar-restations opérées. A Tarrasa également, mille cinq cents tra-vailleurs de l´entreprise Telefun-ken se sont mis en gréve pour protester contre le licenctement d´un certain nombre d´entre eux.

A Madrid, la pólice a confisqué les caries d´identité d´une cen-taine de travailleurs du batiment qui s´étaient réunis au siége du syndicat officiel pour étudier un avánt-projet de convention collective. — (A.F.P.)

 

< Volver